Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 août 2011 4 25 /08 /août /2011 07:00

Tout l'été, le blog a publié deux séries de conférences sur la famille, proposée par le diocèse de Paris. Les célibataires qui choisissent la vocation au mariage gagnent à se rendre aux conférences dédiées au couple chrétien, pour apprendre des notions qui leur échappent (amour conjugal, chasteté, le don, la gratuité du don, la récirprocité du don) ou fortifier ce qu'ils savent déjà.

A cette conférence, il y a un document préparatoire qui est une excellente opportunité pour travailler sur la vocation au mariage. Tous les éléments dans la version pdf aident à une meilleure compréhension du mariage chrétien. Bonne lecture!


Être époux, être épouse :

fonder la relation et la vivre à tous les âges de la vie  (questionnaire préparatoire)

Module diocésain de formation, saint Jean-Baptiste de la Salle, 27 novembre 2010
par le Père Jacques de Longeaux
Texte intégral
Document préparatoire en pdf (lecture recommandée)
Source : http://www.paris.catholique.fr

 

Le véritable amour conjugal

Concile Vatican II, Constitution pastorale Gaudium et Spes 49,1
« A plusieurs reprises, les fiancés et les époux sont invités par la Parole de Dieu à entretenir et à soutenir les fiançailles par un amour (amor) chaste, et l’union conjugale par un amour (dilectio) sans faille [1]. Un grand nombre d’hommes de notre temps exaltent aussi le véritable amour (amor) entre mari et femme, qui se manifeste de différentes manières, selon les saines coutumes des peuples et des temps. Cet amour, éminemment humain puisqu’il se porte d’une personne vers une autre personne en vertu d’un sentiment volontaire, embrasse le bien de la personne tout entière ; il peut donc enrichir d’une dignité particulière les expressions du corps et de l’âme et les ennoblir comme les éléments et les signes spécifiques de l’amitié (amiticia) conjugale. Cet amour (amor), le Seigneur, par un don spécial de sa grâce et de sa charité, a daigné le guérir, le parfaire et l’élever. Un tel amour (amor), associant l’humain et le divin, conduit les époux à un don libre et mutuel d’eux-mêmes qui se prouve par des sentiments et des actes de tendresse et il pénètre toute leur vie [2] ; bien plus, il se parfait et grandit par son généreux exercice. Il dépasse donc de loin l’inclination simplement érotique qui, cultivée pour elle-même, s’évanouit rapidement et d’une façon pitoyable. »

Questions

  • Le mariage d’amour est devenu au cours du XXe siècle la forme dominante, sinon exclusive, de mariage dans le monde occidental. Quelles sont les caractéristiques du « véritable amour » conjugal d’après ce texte du Concile Vatican II ?
  • Qu’entend-on ordinairement par « amour » ?
  • Quelles sont les dimensions de la personne qu’intègre l’amour conjugal?
  • Il n’est pas rare d’entendre dire que la durée est l’ennemie de l’amour. Ce texte permet-il d’éclairer cette objection au mariage ?

 


La vocation innée de la personne humaine à l’amour
Jean-Paul II, Exhortation apostolique Familiaris Consortio n°11
« Dieu a créé l’homme à son image et à sa ressemblance [3] : en l’appelant à l’existence par amour, il l’a appelé en même temps à l’amour.
Dieu est amour [4] et il vit en lui-même un mystère de communion personnelle d’amour. En créant l’humanité de l’homme et de la femme à son image et en la conservant continuellement dans l’être, Dieu inscrit en elle la vocation, et donc la capacité et la responsabilité correspondantes, à l’amour et à la communion [5]. L’amour est donc la vocation fondamentale et innée de tout être humain. Puisque l’homme est un esprit incarné, c’est-à-dire une âme qui s’exprime dans un corps et un corps animé par un esprit immortel, il est appelé à l’amour dans sa totalité unifiée. L’amour embrasse aussi le corps humain et le corps est rendu participant de l’amour spirituel. La Révélation chrétienne connaît deux façons spécifiques de réaliser Notes la vocation à l’amour de la personne humaine, dans son intégrité : le mariage et la virginité. L’une comme l’autre, dans leur forme propre, sont une concrétisation de la vérité la plus profonde de l’homme, de son « être à l’image de Dieu ».
En conséquence, la sexualité, par laquelle l’homme et la femme se donnent l’un à l’autre par les actes propres et exclusifs des époux, n’est pas quelque chose de purement biologique, mais concerne la personne humaine dans ce qu’elle a de plus intime. Elle ne se réalise de façon véritablement humaine que si elle est partie intégrante de l’amour dans lequel l’homme et la femme s’engagent entièrement l’un vis-à-vis de l’autre jusqu’à la mort. La donation physique totale serait un mensonge si elle n’était pas le signe et le fruit d’une donation personnelle totale, dans laquelle toute la personne, jusqu’en sa dimension temporelle, est présente. Si on se réserve quoi que ce soit, ou la possibilité d’en décider autrement pour l’avenir, cela cesse déjà d’être un don total.
Cette totalité, requise par l’amour conjugal, correspond également aux exigences d’une fécondité responsable : celle-ci, étant destinée à engendrer un être humain, dépasse par sa nature même l’ordre purement biologique et embrasse un ensemble de valeurs personnelles dont la croissance harmonieuse exige que chacun des deux parents apporte sa contribution de façon permanente et d’un commun accord.
Le « lieu » unique, qui rend possible cette donation selon toute sa vérité, est le mariage, c’est-à-dire le pacte d’amour conjugal ou le choix conscient et libre par lequel l’homme et la femme accueillent l’intime communauté de vie et d’amour voulue par Dieu lui-même [6], et qui ne manifeste sa vraie signification qu’à cette lumière. L’institution du mariage n’est pas une ingérence indue de la société ou de l’autorité, ni l’imposition extrinsèque d’une forme ; elle est une exigence intérieure du pacte d’amour conjugal qui s’affirme publiquement comme unique et exclusif pour que soit vécue ainsi la pleine fidélité au dessein du Dieu créateur. Cette fidélité, loin d’amoindrir la liberté de la personne, la met à l’abri de tout subjectivisme et de tout relativisme, et la fait participer à la Sagesse créatrice. »

Questions

  • Quel est le point de départ de cet enseignement de Jean-Paul II sur le mariage ?
  • En quoi cela éclaire-t-il la nature profonde du mariage  ?
  • Quelle conception de la personne humaine ressort de ce texte ?
  • Comment comprenez-vous les expressions : « donation physique totale » et « donation personnelle totale », et le lien que Jean-Paul II établit entre les deux ?
  • Quel enseignement sur la sexualité humaine tirez-vous de la lecture de ce texte?
  • Comment répondre à l’aide de ce texte à une question souvent posée : est-ce que se marier pour la vie et s’engager à la fidélité n’est pas en contradiction avec la liberté (la libre disposition de soi) et la réalisation de soi ?

 

 

Notes :

[1] Cf. Gen. 2, 22-24 : Prov. 5, 18-20 ; 31, 10-31 : Tob. 8, 4-8 : Cant. 1, 1-3 ; 2, 16 ; 4, 16 - 5, 1 ; 7, 8-11 ; I Cor. 7. 3-6 ; Eph. 5.25-33.
[2] Cf. Pie XI, Enc. Casti connubii : AAS 22 (1930), p. 547 et 548 ; Denz. 2232 (3707).
[3] Cf. Gn 1, 26-27
[4] Cf. 1 Jn 4, 8
[5] Cf. Concile OEcum. Vat. II, const. pastorale sur l’Eglise dans le monde de ce temps Gaudium et Spes, 12.
[6] Ibid., 48

 

 

Sommaire

1e partie : L’égale dignité personnelle de l’homme et de la femme

2e partie : L’alliance conjugale

3e partie : Un amour qui enveloppe le bien de toute la personne

4e partie : Un amour qui enveloppe le bien de toute la personne (suite)

5e partie : Conclusion

Repost 0
Published by Equipe du blog - dans Questionnaires
commenter cet article
10 septembre 2010 5 10 /09 /septembre /2010 07:00

Pour les sites de rencontres, une nouvelle approche émerge : la rencontre par affinités basée sur les tests de personnalité. Après un tour d'horizon de ces sites de rencontres par affinités, la plupart ne sont pas chrétiens. eDarling, Meetic affinity, Be2, Parship exploitent le filon, une approche marketing si visible que cela fleure bon l'artificiel. Tant mieux si des rencontres sérieuses ont lieu grâce à ces sites. Vos témoignages en tant que membre de ces sites sont les bienvenus.

 

Comptez entre 30 minutes et une heure pour compléter les questionnaires sur votre personnalité. Si vous êtes francs, sachez que tous les membres inscrits sur ces sites ne le sont pas nécessairement. Prudence, donc. Les résultats sont décevants car majoritairement centrés sur ce que vous êtes a priori. Très franchement, nous vous les déconseillons. Jugement expéditif à première vue... l'équipe du blog a testé les cinq sites pour aboutir à ce conseil judicieux. Bien entendu, rien de vous oblige à le suivre.

 

Toutefois, nous attirons votre attention sur les sites de rencontres pour chrétiens bien mieux conçus et adaptés à votre recherche sentimentale sérieuse : Theotokos, Sanctus Raphaël, Iktoos, Notre-Dame des Rencontres, Mariage-Chrétien, pour citer les meilleurs d'entre eux. Mention spéciale à Notre-Dame des Rencontres, site toujours gratuit et facile d'utilisation. Ne vous fiez pas au nombre de visiteurs actuels sur le site, le potentiel est là, quelquefois invisible au premier abord.

 

Positive-Synergy.jpg

Pour découvrir un test de personnalité à la fois intéressant et intelligent, nous recommandons Positive Synergy.

 

Bien que non chrétien, c'est de très loin le meilleur site pour découvrir sa personnalité et son niveau de relationnel, pour l'améliorer le cas échéant. Car c'est votre sens du relationnel qui démarre la relation, et non pas votre seule personnalité. Le rapport du test est plus approfondi et très pertinent.

 

Notre conseil : Prenez le temps de bien répondre aux questions posées.

 

Certes, le site au graphisme épuré n'invite pas à s'y éterniser. Pourtant, c'est là où il faut ne pas se fier aux apparences. Très sérieux, le questionnaire est à remplir avec patience pour obtenir des résultats très concrets.

 

C'est gratuit, cela rend service et c'est intelligent, que demandez de mieux?

 

A noter, l'agence matrimoniale Alliance Chrétienne propose un test de personnalité à remplir à l'inscription.

 

Bon questionnaire!

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by celibataire catholique - dans Questionnaires
commenter cet article
19 juillet 2010 1 19 /07 /juillet /2010 07:00

Dans ce questionnaire, il nous est rappelé l'importance du pardon pour avancer dans l'Amour de Dieu. Aimer, c'est pardonner et se pardonner. Il est simple d'être blessé  vite et longtemps par une parole, un geste, une situation mal vécue. Les blessures de l'âme sont plus longues à guérir que les blessures physiques. Quelquefois, la guérison ne vient pas, le coeur et l'esprit s'opposent de manière inutile. Pour rompre avec ce chemin qui mène droit à l'impasse, posons-nous les bonnes questions.

Discerner entre la réalité et ses croyances personnelles prend beaucoup de temps. Un moyen simple et rapide pour gagner en maturité relationnelle est de poser la question "Pourquoi?" aux gens dont vous ne comprenez pas toujours les agissements, les attitudes ou les paroles. La raison en est simple, c'est pareil dans le couple.

Dans un couple, les époux s'interrogent souvent, demandent "pourquoi?" au moment où l'incompréhension surgit.

Les célibataires qui n'ont jamais vécu en couple, ou qui ont vécu une profonde fracture, doivent poser cette question du "pouquoi?" pour entendre la réponse, la comprendre et ne pas juger trop vite sur les apparences.

Et de faire l'exacte contraire de ce que nous voulons dans notre coeur... A évitez, les comportements d'enfants gâtés et de vouoir tout, tout de suite... Aimer, c'est agir avec raison et discernement, en prenant le temps de se connaître avant de s'unir pour la vie.

 

 

Réflexion cigaloise à partir de l'Evangile de Saint Jean, 15, verset 9 à 14.

À l’heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : « Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés. Demeurez dans mon amour.
Si vous êtes fidèles à mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme moi, j’ai gardé fidèlement les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour.
Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous, et que vous soyez comblés de joie.
Mon commandement, le voici : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés.
Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis.
Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande.

 

"Soyez parfaits, car moi, le Seigneur votre Dieu, je suis parfait..."

"Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande...."

 

Dans le silence, nous nous souvenons de nos gestes, de nos paroles, de nos démarches dictées par l'amour : amour envers Dieu, amour envers nos frères et nos soeurs, et nous rendons grâce pour l'action de Dieu en nous et avec nous... Il nous est arrivé aussi de ne pas ressembler à Dieu, chaque fois que nous n'aimons pas ou que nous aimons mal. Essayons de nous souvenir des Commandements :

 

"Vous ne volerez pas!"

Est-ce que je respecte le bien des autres?

Est-ce que je sais me contenter de ce que j'ai?

 

"Vous ne mentirez pas!"

Est-ce que je suis soucieux de la vérité?

Est-ce que je m'arrange des apparences?

 

"Vous ne tromperez pas votre compagnon! votre compagne!"

Est-ce que je suis fidèle?

Suis-je conscient des raisons qui me poussent à tromper?

 

"Vous ne ferez pas de faux serments par mon Nom!"

Est-ce que je respecte toujours Dieu? (pensées, paroles, actes)

Est-ce que je lui donne du temps pour la prière?

 

"Tu n'opprimeras pas ton prochain!"

Suis-je passionné de respect pour tout homme, pour toute femme, selon ses origines, son éducation et ses opinions?

Est-ce que je me mets trop vite en colère (même rentrée) dès que l'on me contrarie?

 

"Tu n'auras aucune pensée de haine!"

Est-ce que j'essaie de pardonner?

Est-ce que j'essaie de comprendre l'autre avant de le juger?

 

"Tu n'hésiteras pas à réprimander!"

Est-ce que j'ose dire "pas d'accord!" quand l'Homme est bafoué dans sa dignité?

Est-ce que je donne de mon temps et mon énergie au service de mes prochains?

 

"Je vous ai dit cela pour que vous soyez comblés de joie!"

Qu'ai-je fait de ma joie d'enfant de Dieu?

 

Dans le silence, accueillons toutes ces questions que Dieu nous pose dans sa Parole...

Repost 0
Published by celibataire catholique - dans Questionnaires
commenter cet article
15 avril 2010 4 15 /04 /avril /2010 07:00

Le site protestant évangélique Topchretien propose une multitude de services : Topmessages en fait partie, avec cette question sur les sites de rencontres pour chrétiens. La réponse date du 22 août 2005, au tout début de la création de ces sites. Les citations de la Bible et des Evangiles sont intemporelle... et adaptées au besoin pressant des célibataires à garder le contrôle de la situation en oubliant de s'ouvrir à l'inattendu, ou à l'inverse qui attende que la bonne rencontre leur arrive. La solution est quelque part dans la tempérance et la confiance à Dieu, loin des attitudes extrêmes. Bonne lecture !


Sites chrétiens pour célibataires?

Question d'un Internaute : "En regardant les sites partenaires, je me rends compte qu'il existe des sites pour les célibataires. Est-ce vraiment spirituel ? Le Seigneur ne nous a-t-il pas laissé le fruit de l'esprit « la patience »".


Réponse du Pasteur Jean-Claude Guillaume : Je ne pense pas qu'il faille s'offusquer de ce qu'il existe des sites chrétiens pour célibataires. Pour moi, il est clair que tous les chrétiens ne sont pas parvenus au même niveau de maturité spirituelle, et que leur démarche afin de trouver "l'âme sœur" ne sera pas identique. Certains auront suffisamment de foi pour mettre en pratique des textes comme : "déchargez-vous sur lui de tous vos soucis (y compris le problème du mariage), car lui-même prend soin de vous." (1Pi 5.7) et "Ne vous inquiétez de rien (pas même de votre célibat) ; mais en toute chose (y compris votre désir de vous marier) faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos cœurs et vos pensées en Jésus-Christ." (Phil 4.6). Ils sauront exercer le fruit de l'esprit, et particulièrement la patience pour attendre la réponse de Dieu.

D'autres, que les forts en la foi se garderont bien de mépriser, ressentiront le besoin de faire une recherche, tout en pensant que Dieu est capable de les diriger dans leurs efforts, et il se peut bien qu'ils s'approprient le texte de Josué :

"l'Éternel, ton Dieu, est avec toi dans tout ce que tu entreprendras" (Jos 1.9) ou celui de l'Ecclésiaste, "Tout ce que ta main trouve à faire avec ta force, fais-le" (Eccl 9.10). Dieu est celui qui connaît les cœurs, et pour ma part, je me garderai bien de juger ceux qui, par le moyen d'un site chrétien, désirent venir en aide aux autres dans ce domaine.

Source : Topmessages, du site Topchretien : http://topchretien.jesus.net/topmessages/?/1932/sites-chretiens-pour-celibataires

Repost 0
Published by celibataire catholique - dans Questionnaires
commenter cet article
12 mars 2010 5 12 /03 /mars /2010 08:00

Un article qui cite le blog (ne tenez pas compte des liens commerciaux en bannière de ce site, ils sont sans lien direct... discernement :) et qui apporte des précisions sur la chasteté. A ne pas confondre avec la continence (absence de rapports sexuels). Durant le pèlerinage des célibataires au Sacré-Coeur en mars 2009, une des pèlerins a protesté avec force auprès du Père Ménettrier sur la chasteté du célibat. Ce qu'elle ignorait, c'est que c'est tout aussi recommandé dans le mariage : la chasteté est un choix de vie que l'on soit célibataire ou marié(e).

La chasteté avant le mariage... en 2009? Pourquoi pas?

D'abord, qu'est-ce que la chasteté?
Chasteté-québec ( http://www.chastete-quebec.com/ ) nous donne une définition très simple et nous énumère plusieurs avantages à la vivre. La voici:

 

"La chasteté, c’est la capacité de maîtriser son énergie sexuelle afin de l’exprimer de la bonne manière, au bon moment. Une personne chaste n’est pas exempte de désir. Toutefois, elle développe la vision de se garder vierge pour une seule personne avec qui elle s’unira par les liens du mariage. Elle prend aussi des moyens concrets en adoptant un style de vie approprié pour accomplir cette vision : tenue vestimentaire pudique, choix des amis et des lieux de fréquentation, sobriété face à la drogue et la pornographie, par exemples. Pour les croyants, la chasteté est l’obéissance à un enseignement spirituel. Et pour tous et toutes, la chasteté offre bien des avantages. Voici quelques pensées qui la définissent :

 

"Ouvert à tous
Une nouvelle révolution sexuelle
Le choix d’une nouvelle génération
Un mot puissant qui te rend responsable
L’expression appropriée de ta sexualité
La préservation de ta sexualité pour le mariage
Plus de chances de connaître le bonheur en amour
Plus de chances d’être fidèle
La capacité de mettre des limites
Une décision d’exercer la maîtrise de soi
Une manière de te respecter toi-même
Une manière de respecter l’autre
Une philosophie qui cultive l’estime de soi
Un mode de pensée qui favorise la confiance
Un choix qui permet d’avoir bonne conscience
Une vertu, une bonne habitude
Un style de vie « santé »
Une protection accrue contre les agressions sexuelles
Une protection pour tes futurs enfants
Une économie pour toute la société
Un idéal de vie noble
La décision de partir ou de repartir du bon pied
La décision d’attendre pour être gagnant/gagnante"

Sur les bancs d'écoles, je déplore énormement le peu d'information sur l'amour pur, vrai et authentique. On ne nous vante pas cette possibilité, on s'empresse plutôt de nous mettre en garde contre les mts sans aller au coeur du problème. La sexualité est trop valorisée, elle prend une place bien trop importante et peu de gens ose parler aujourd'hui de l'amour qui se respecte, qui respecte, de l'amour qui ne brûle pas les étapes pour favoriser un meilleur dialogue, une plus grande résistance aux tentations, de cet amour qui ne comble pas seulement l'affectif et les besoins du corps, mais celui de l'âme.


Je ne sais pas s'il y en a plusieurs comme moi, mais par moment, j'ai été très blazé de l'amour. L'amour tel que vu à la télé me déprimait au plus haut point. L'amour tel qu'offert par la société actuelle ne m'attirait aucunement.

L'amour tant désiré toute ma vie ne pouvait se limiter à un jeu de séduction, à un don incomplet et trop rapide.

J'ai eu cette chance merveilleuse d'entendre durant toute ma jeunesse la parole de Dieu et de lire des livres, revues, d'entendre des gens témoigner de cette façon de vivre l'amour, tel que Dieu l'a proposé.


Alors je mets ici quelques sites sur le sujet, afin d'en faire profiter d'autres personnes. C'est un trésor inestimable malheureusement très méconnu. Elle sucite parfois l'humiliation et l'incompréhension, mais ce n'est rien comparé à toute la dignité conservée. Et puis, n'est-ce pas merveilleux que de se garder pour celui ou celle que l'on aime suffisamment pour penser à fonder une famille? C'est un très beau cadeau à offrir et celui qui sera digne de le recevoir le reconnaîtra.

 

*** Un témoignage 2008!! http://www.topchretien.com/topinfo/view/29245/chastete-avant-le-mariage-nos-amis-nous-envient.html

http://celibataireschretiens.over-blog.com/article-26027765.html

http://www.anti-imperialisme.com/rester-vierge-jusqu%E2%80%99au-mariage-et-bien-vivre-la-chastete/

http://gabriellaroma.unblog.fr/2009/03/30/la-chastete-du-couple/

Source : http://reponseschretiennes.bloguez.com/reponseschretiennes/630098/La-chastet-avant-le-mariage-en-2009-Pourquoi-pas-


L'avis du blog : Réponses chrétiennes a quelques articles à vous proposer, et c'est déjà bien que son auteur l'ait créé (mention spéciale aux critiqueurs professionnels qui voudraient critiquer) mais il complète notre article sur le sujet de la chasteté, en citant d'autres sources que nous vous recommandons de lire en prenant le temps d'y réfléchir.

Voici des attitudes caractéristiques de l'absence de chasteté : si vous vous reconnaissez dans l'une de ces attitudes, c'est que vous êtes déjà honnête avec vous-mêmes.
. Etre en colère dès qu'une contrariété surgit? vous rompez le dialogue aussitôt sans laisser la moindre place au dialogue
. Etre submergé(e) par ses désirs charnels quand vous rencontrez une personne du genre opposé? c'est le meilleur moyen de se cadenasser (froideur et distance) ou d'ouvrir les vannes en grand (le désir supplante votre esprit)
. S'enfermer dans une recherche du profil idéal, une "liste des courses" ou des "cases à cocher" qui empêche la rencontre de porter du fruit? vous vous fermez à l'inattendu
. Mal réagir à des paroles qui ressemblent pour vous à des jugements péremptoires? c'est ignorer que tout un chacun est libre d'exprimer son opinion, et que vous êtes libre d'y adhérer ou non. Ne pas y adhérer n'a jamais signifié tout rejeter en bloc, ce qui indique de votre part une absence de liberté intérieure et de discernement
. Comment vous libérer de tous ces boulets qui vous enchaînent sur ce chemin dont vous ne voulez pas? en apprenant le discernement, car on le perd vite dès que les peurs obscurcissent l'esprit...


Après les problèmes, voici des solutions : si elles sont longues à mettre en place dans votre vie, c'est normal. Tout ne se fait pas en un jour... Sagesse et patience vous aideront à ne pas renoncer, à aller jusqu'au bout de votre vocation au mariage.

Comment vaincre ses peurs? En étant confiant en Dieu. Parce qu'il est facile de tout Lui reprocher, Il veut notre bien mais il ne peut nous épargner les épreuves sur notre route. Ces épreuves sont faites pour nous montrer le chemin, nous faire grandir, acquérir la maturité affective que notre entourage nous a empêché de connaître.

Comment faire accepter notre âge adulte à notre entourage? En ne cherchant pas à les convaincre que vous n'êtes plus un enfant à protéger du danger, à ne pas leur demander de vous accepter tel que vous êtes car ils l'auraient fait depuis longtemps, et à garder le cap vers la réalisation de votre vocation au mariage pour fonder une famille chrétienne. Les actes valent mieux que les paroles.

Comment faire pour rencontrer l'amour? A l'avoir dans votre coeur pour Dieu, pour vous, pour votre promis ou votre promise en priant pour lui ou elle. A ne pas attendre que tout arrive de Dieu, en participant à toutes les activités qui vous conviennent (église, sports, associations, voyages, aide à ses prochains). PARTICIPER, et non pas être seulement présent(e). Participer, c'est s'engager, s'impliquer, donner de son temps et de énergie, être dans le partage.

Comment être dans le partage? C'est ce que vous faisiez quand vous étiez enfant. Spontanément, vous recherchiez la présence des autres enfants pour jouer ensemble. L'âge venant, vous vous êtes replié(e)s sans vous en apercevoir, en érigeant des sommets d'exigences que personne ne peut franchir. Il faut abandonner tout desiderata, oublier le profil idéal, mettre en classement vertical la "liste des courses" ou des "cases à cocher dans les colonnes + ou -", et apprendre à connaître les gens que vous rencontrez en vous donnant le temps et en multipliant les moments où vous les revoyez.

Repost 0
Published by celibataire catholique - dans Questionnaires
commenter cet article
14 février 2009 6 14 /02 /février /2009 07:00
Ce petit garçon est devenu grand et a réalisé sa vocation. Puisque nous sommes le 14 février, ami(e)s célibataires, persévérez dans votre vocation au mariage : vous donnerez naissance à de belles vocations


Pour la réponse, cliquez ici ou .
Repost 0
Published by celibataire catholique V - dans Questionnaires
commenter cet article
4 février 2009 3 04 /02 /février /2009 08:00
Pourquoi l’Eglise est contre les relations sexuelles avant le mariage et fait la promotion de la chasteté ? Pourquoi l’Eglise dit qu’il ne faut pas avoir de relations sexuelles avant le mariage ? Est-ce que ce n’est pas un risque de ne pas se «tester» avant le mariage ?

L’Eglise n’est jamais contre un certain mode de relation sexuelle, elle est pour l’amour. L’Eglise considère la relation sexuelle comme un don total de soi-même. Il ne s’agit pas de se prêter un petit peu par plaisir. Une communion tellement pleine que deux corps ne font plus qu’un ne peut pas se vivre en vérité sans un engagement de vie commune.

Qu’on y pense ou non, la relation sexuelle, au-delà de l’intimité des corps, atteint les profondeurs de l’âme. C’est notre être le plus profond qui s’y implique. Débrancher le corps de l’âme, c’est un divorce intérieur, une sorte de schizophrénie. C’est pourquoi l’Eglise protège ce chef-d’œuvre de Dieu qu’est la sexualité de tout ce qui peut l’abîmer ou la pervertir.

Trop de personnes sont blessées, car on leur a présenté (et fait vivre) le sexe comme un jeu. Quand elles comprennent qu’elle ont été trompées, elles deviennent incapables de croire à l’amour et c’est toute leur vie qui est détruite. L’Eglise est un mère attentive qui ne veut pas de ça pour ses enfants.

La chasteté, les respect de l’autre, est à l’amour ce que la stratosphère est au soleil : elle permet au soleil de l’amour de faire éclore la vie et le bonheur sans que tout soit brûlé. Vivre une relation amoureuse dans la chasteté permet à l’amour d’aller beaucoup plus profond, et donc de rester d’autant plus fidèle. Des relations sexuelles précoces court-circuitent un cheminement amoureux en profondeur. Les centaines de milliers de jeunes qui aujourd’hui choisissent, parfois publiquement, de vivre la chasteté jusqu’au mariage laissent ainsi à leur amour la possibilité de s’affiner en mille délicatesses.

 Si l’amour est vrai, et empreint de confiance mutuelle (manifestés dans un engagement à vie), la vie sexuelle est toujours belle. C’est justement à force de se tester qu’on devient incapable de se donner.

Enfin, la chasteté (qui est différente de l'abstinence) est le meilleur moyen d’éviter les quelques 30 MST (Maladies Sexuellement Transmissibles) qui sont véhiculées aujourd’hui, dont la moitié ne sont pas guérissables et l'autre moitié évoluent en cancer. Et surtout, la chasteté préserve de ce fléau qu’est le SIDA. Efficacité 100% !

Source : Catholique.org, rubrique "Questions essentielles"
Repost 0
Published by celibataire catholique V - dans Questionnaires
commenter cet article
23 juin 2008 1 23 /06 /juin /2008 07:00
"Les deux choix"

Un homme s'interroge sur ce que la vie lui réserve. Au détour d'un chemin, il rencontre un sage. Avisé par la perplexité qui s'affiche sur le visage de l'homme, le sage lui dit :

"Deux choix se présentent à toi pour ta vie future.

Le premier choix est de t'unir à une femme, unique, pour toute ta vie ; tu ne connaîtras pas d'autres femmes, tu ne pourras pas en changer, mais tu seras aimé d'elle.

Le second choix est de rencontrer autant de femmes que tu veux, toute ta vie ; tu changeras de relations au gré de tes désirs avec elles, mais tu n'auras jamais et en aucun cas la certitude d'être aimé.

Sachant que ton choix est définitif et dure la vie entière, que décides-tu ?"


Une femme rencontre le sage au même endroit. Elle l'interroge à haute voix sur sa vie future. Après avoir écouté les doutes de la femme, le sage lui dit :

"Deux choix se présentent à toi pour la vie qui sera la tienne.

Le premier choix est de t'unir à un homme, unique, pour toute ta vie ; tu ne connaîtras pas d'autres hommes, tu ne pourras pas en changer, mais il restera avec toi.

Le second choix est de rencontrer autant d'hommes que tu veux, toute ta vie ; tu feras de nouvelles découvertes avec eux, mais tu n'auras jamais et en aucun cas la certitude qu'ils resteront.

Sachant que ce choix est définitif et dure la vie entière, que décides-tu ?"


Repost 0
Published by L'équipe du blog - dans Questionnaires
commenter cet article
19 septembre 2007 3 19 /09 /septembre /2007 17:12
Quelles sont les bonnes questions à se poser pendant la préparation au mariage ?
http://qe.catholique.org/fiancailles/2038-quelles-sont-les-bonnes-questions-a-se-poser

Questionnaire bien complet donc intéressant!
Certaines  de ces questions s'adressent plus à des couples qui sont déjà dans une relation amoureuse, mais la plupart peuvent en fait déjà se poser avant... 
Repost 0
Published by celibataire catholique L - dans Questionnaires
commenter cet article
19 septembre 2007 3 19 /09 /septembre /2007 14:44
Par la communauté de l'Emmanuel et son journal Il est vivant!

http://www.1000questions.net/fr/50q/

questions-réponses sur la vie amoureuse à ses divers stades et aussi sur la régulation des naissances,  la bioéthique, etc... et un texte du pape Jean-Paul II.nti_bug_fck
Repost 0
Published by celibataire catholique L - dans Questionnaires
commenter cet article

Présentation

  • : Célibataires chrétiens: en route vers le Mariage
  • Célibataires chrétiens: en route vers le Mariage
  • : Ce blog apporte du sens sur la question du célibat des chrétiens/chrétiennes qui ont vocation à se marier religieusement et à fonder une famille chrétienne. Le blog répertorie les sites, les documents, propose la découverte de témoignages vécus sur le célibat chrétien non-consacré et apporte son grain de sel (de la Terre) sur cette question ô combien délicate. Frères et Soeurs, nous sommes plusieurs à vivre ce chemin de Vie qui nous fait franchir les difficultés pour mener au bonheur.
  • Contact

Rechercher

Archives