Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 juin 2008 3 18 /06 /juin /2008 11:14
Aller mieux, sous le regard de Dieu, est une bonne chose, celà peut aussi être un préalable à la rencontre de l'autre et à la construction d'un foyer harmonieux...

"Merveille que je suis et que tes oeuvres Seigneur" Ps 139,14

1)  Je m'émerveille de ce que je suis, grâce a Dieu, et de tout ce dont je peux profiter (liberté, santé, argent, mais aussi eau, électricité, abondance alimentaire...) alors que ce pourrait ne pas être le cas et que d'autres en manquent cruellement. Je l'accepte humblement, simplement, comme un cadeau que je ne mérite pas mais sans culpabilité. Chaque fois que possible, je le partage avec d'autres.

2) Je regarde tout comme un enfant qui s'émerveille devant une simple pierre, une feuille sur le chemin. J'adopte un regard neuf en permanence. Je ne suis pas "blasé". Je ne trouve pas "normal" ce qui est bon, beau autour de moi. Je le relève positivement et je m'en réjouis.

3) Je me souviens chaque jour avec reconnaissance de tout ce que je dois aux autres, a ceux qui m'ont for­mé, accompagné, aidé, mais aussi a tous ceux qui ont contribué à la fabrication de cette chaise sur laquelle je m'assois ou de ce papier grâce auquel je peux écrire... Je les bénis et je remercie le Seigneur.

4) Je me souviens précisément de toutes les fois ou j'ai douté, voire désespéré, à tort, et ou je suis reparti, j'ai rebondi. Tout "tunnel" a une sortie! J'en ai déjà tra­verse plusieurs. Je me souviens aussi de mes réussites et de mes succès pour m'encourager. J'ai donc confiance en l'avenir. Je vivrai tout avec Dieu!

5) Je stoppe immédiatement toute pensée négative ou dévalorisante qui me vient a l'esprit et je la remplace aussitôt par une pensée inverse, positive, stimulante.

6) Je me recentre quotidiennement dans mon cœur profond, la ou vit en moi l'enfant, mais aussi l'amou­reux de Dieu. Cela éclaire toutes mes journées, colore mes relations avec les autres et m'aide à relativiser ce qui est difficile à supporter.

7) Je bénis mon corps, retrouve mes cinq sens et goûte pleinement la vie grâce a eux.

8) Je me fais chaque jour des petits cadeaux pour me rafraîchir, me revitaliser et avoir l'énergie d'accomplir ma mission, ma vocation. Je remercie Dieu pour cha­cun d'entre eux.

9) Quand je vais mal, j'envoie un petit mot ou je donne un petit coup de téléphone (petit car je ne peux pas davantage) à qui en a plus besoin que moi, pour me laisser traverser par l'Amour de Dieu. J'évite de rester trop longtemps seul, enferme ou dans un état de pas­sivité.

10) Je donne a Dieu toutes mes pensées, toutes mes ac­tions, tous mes états d'âme quels qu'ils soient, mes "réussites" comme mes "échecs". Je Lui donne mes "poubelles" comme mes fleurs, ce dont je suis fier comme ce dont j'ai honte. Je trouve pour cela les relais humains nécessaires.

Source: Dépliant édité par Feu et Lumière, journal mensuel de spiritualité de la communauté des Béatitudes
Repost 0
Published by celibataire catholique L - dans La rencontre de l'autre
commenter cet article
15 mai 2008 4 15 /05 /mai /2008 07:00
Que vient faire ici un ouvrage qui n'est pas chrétien? La psychologie est une porte ouverte sur la conscience, d'abord la nôtre, et celle de notre voisin ou voisine d'en face. C'est un long chemin que de découvrir l'être aimé. Une fois la rencontre faite, des étapes se suivent avec lenteur ou rapidité, où nous croyons écouter alors que nous ne faisons qu'entendre, où nous croyons regarder alors que nous portons de magnifiques oeillères ;-)
A vous de voir... Voici la liste complète des ouvrages publiés par John Gray, célèbre auteur de "Les hommes viennent de Mars, les femmes viennent de Vénus". Les années de parution sont celles des éditions françaises. Les ouvrages comportent de bonnes doses d'humour, de bon sens et d'une prise de recul qui aident au discernement et à la remise en question de nos certitudes.
A vos commentaires. Bonne lecture!

. Les hommes viennent de Mars, les femmes viennent de Vénus (1999)

. Mars et Vénus, les chemins de l'harmonie : pour mieux comprendre, accepter et apprécier
  l'autre sexe (1999)

. Mars et Vénus refont leur vie (1999)

. Mars et Vénus en amour : pour que la passion résiste au temps (1999)

. Mars et Vénus : 365 jours d'amour en couple : comment sauvegarder son amour  (2000)

. Mars et Vénus ensemble pour toujours : prolonger le désir et enrichir l'amour (2001)

. Mars et Vénus : petits miracles au quotidien (2002)

. Comment obtenir ce que nous désirons et apprécier ce que nous possédons (2002)

.  Mars et Vénus au travail  : pour améliorer les relations professionnelles entre les hommes
   et les femmes (2002)

. Le Petit Mars et Vénus illustré (2003)

. Mars et Vénus se rencontrent : Cinq étapes pour trouver l'âme soeur ... et la garder ! (2003)

. Mars et Vénus ensemble pour toujours : Le nouveau défi des couples : durer (2004)

. Mars et Vénus sous la couette : Pour que la passion résiste au temps (2004)

. Une nouvelle vie pour Mars et Vénus (2004)

. Les enfants viennent du paradis (2004)

. Mars et Vénus au régime : créez l'alchimie idéale pour rester mince, heureux et amoureux (2005)

Pour mieux connaître la vie de l'auteur, http://fr.wikipedia.org/wiki/John_Gray
Repost 0
Published by Célibataire catholique V. - dans La rencontre de l'autre
commenter cet article
24 avril 2008 4 24 /04 /avril /2008 07:00
La maturité vient avec la réflexion... Voici un ouvrage qui va vous aider à (re)faire vos premiers pas si vous êtes en quête de repères en adéquation avec votre foi chrétienne.


"Pour réussir ta vie sentimentale et sexuelle", par le Père Jean-Benoît Casterman

Année : 2006
Editeur : Béatitudes
ISBN : 2840242591

Présentation de l'éditeur :

S’il y a bien une question qui est fondamentale dans la vie des adolescents et des jeunes, c’est l’amour sous toutes ses formes. Dans ce livre illustré avec humour, le père Jean-Benoît aborde sans détour ni tabou les problèmes sexuels et affectifs qui se présentent aux jeunes : relations sexuelles, différences garçons/filles, avortement, contraception, moyens de séduction, déceptions sentimentales, etc.

En partant du concret, il conduit doucement le jeune lecteur vers un respect de son corps et vers une approche chrétienne de sa sexualité et de son affectivité, jusqu’à la question de fond : comment construire sa vie sur un amour vrai et durable ?

Un document pour tous les jeunes dès 14 ans, pour les parents et les éducateurs, à laisser traîner sur les tables, à discuter avec ses amis, à diffuser sans modération dans les familles, les paroisses, les groupes de jeunes, les collèges et lycées

Paroles de jeunes :


''Enfin un document adapté aux jeunes, avec des images et leur langage, sans en mettre des tartines. Car il y a trop de gros bouquins où on se perd vite et qu'on abandonne vite.''

''Il présente les choses objectivement et librement.Tout est dit.''

''Ce document m'a permis de briser les tabous. Je l'utilise à fond pour discuter avec mes camarades sans paraître ridicule.''

Source : http://www.librairiecatholique.com
Repost 0
Published by célibataire catholique V. - dans La rencontre de l'autre
commenter cet article
18 avril 2008 5 18 /04 /avril /2008 07:00
L'article qui suit, "Vie à deux en kit", est écrit par Caroline Pinet, canadienne, mère de famille engagée au service de l'Eglise. Elle met en exergue la tendance consumériste qui frappe durement les couples chrétiens.

Ayez patience... c'est elle qui vous le dit. La vie conjuguale se construit dans les premiers mois - et émois! - de la rencontre avec celui ou celle à qui vous vous donnerez. L'expérience nous apprend qu'il est préférable de prendre son temps pour discerner et faire le bon choix.



Vie à deux en kit

Un conseiller conjugal déplorait récemment que les jeunes n’aient plus la patience de construire aujourd’hui. Selon lui quand il s’agit de débuter une vie à deux, cette attitude peut rapidement conduire à la séparation. La vie à deux demandant du temps, de la patience, du travail.

Malheureusement il n’existe pas de vie conjugale offerte en « prêt-à-l’emploi ». Et si on pouvait la trouver en kit à construire soi-même ça se trouverait sans mode d’emploi! Tel un meuble en plusieurs pièces, avec plusieurs petites vis et boulons semblant tous de même dimension ou presque. La galère à monter! Les différentes parties se ressemblant, comment pourrait-on démarrer l’assemblage? En fait, dès le déballage, certains auraient la forte tentation de la retourner à la boutique devant l’absence d’explication. D’autres commenceraient le montage, en acceptant de démonter régulièrement certaines pièces et de recommencer.

La vie à deux se trace au fil des jours. Personne ne peut suivre un chemin tout tracé d’avance. Et il n’existe pas de formule déjà préparée qui nous guiderait tel un GPS dans une auto. Les couples sont tous différents : certains se marient jeunes, d’autres tardivement. Certains ont le même âge, d’autres un grand écart d’âge. Il y a des couples riches, il y en a des pauvres. Certaines situations de vie vont influencer le parcours : chômage, infertilité, maladie pour certains, alors que d’autres s’en tirent plus facilement vu de l’extérieur. Ainsi, l’expérience des uns n’éclaire pas forcément les autres.

Dieu nous a laissé un seul outil de repérage : l’Amour. C’est lui seul qui assurera nos pas et nous fera avancer. Et pour ces moments où nous aurons l’impression de reculer, c’est encore l’Amour qui nous donnera le courage de reprendre le chemin.

Caroline Pinet


Source : http://www.spiritualite2000.com/
Repost 0
Published by Célibataire catholique V - dans La rencontre de l'autre
commenter cet article
14 février 2008 4 14 /02 /février /2008 08:00
14 février... jour de la Saint-Valentin. Vous qui êtes en recherche de votre époux ou épouse, ce livre vous ouvre les arcanes du langage de l'Amour propre à votre futur couple ou votre couple en gestation. Cet ouvrage s'avère très utile pour se préparer à la première rencontre, aux rencontres suivantes et nouer une relation au jour le jour. Relativiser les petits défauts de communication que nous avons tous est une étape cruciale pour bien avancer dans la rencontre et la découverte de l'autre. Bonne lecture!


"Les langages de l'amour", par Gary Chapman


Année : 2002
Editeur : Farel
ISBN : 2863141929

Présentation de l'éditeur :

" Si nous voulons communiquer efficacement avec des personnes d'autres cultures, nous devons apprendre leur langue. Il en va de même dans le domaine de l'amour. Le langage de votre amour sentimental et celui de votre conjoint peuvent être aussi différents que le chinois l'est du français. " Cet ouvrage se démarque d'autres livres sur le même sujet et le succès dont il profite est sans doute attribuable à son originalité.

Gary Chapman identifie cinq moyens d'expression principaux par lesquels chaque individu peut manifester son amour : les paroles valorisantes, les moments de qualité, les cadeaux, les services rendus, le toucher physique. Il se trouve rarement dans un couple deux personnes exprimant leur affection via le même moyen, d'où le problème de communication à l'origine de nombreuses désillusions. Lire ce livre c'est s'engager dans les sentiers captivants des " langages naturels " parlés au sein de sa relation amoureuse.

Grâce aux nombreuses histoires vraies et aux idées exposées par ce conseiller conjugal de renom, le lecteur apprendra à parler une nouvelle langue propre à son couple : une langue qui bâtit et épanouit car elle sera enfin comprise par les deux conjoints.

Source : http://www.librairiecatholique.com
Repost 0
Published by célibataire catholique V. - dans La rencontre de l'autre
commenter cet article
28 janvier 2008 1 28 /01 /janvier /2008 08:00
Saine lecture, ô combien exigeante...

"Le courage d'être chaste", par le Père Benedict Groeschel


Année : 2004
Editeur : Béatitudes
ISBN : 2840241005

Présentation de l'éditeur :

En cette époque de bouleversement moral, la chasteté est une vertu très négligée et très dépréciée. Et pourtant, de plus en plus nombreux sont ceux qui trouvent en elle une alternative attrayante à une vie qui ne leur apporte que lassitude et indignité. Le père benedict Groeschel nous fait profiter de sa grande expérience des âmes et offre des conseils pratiques à tous les chrétiens qui tentent de vivre la chasteté. Ce livre sera un excellent guide, ainsi qu’un soutien pour tous ceux qui vivent seuls, qu’ils soient célibataires, veufs, religieux, divorcés ou à tendance homosexuelle. Le père Groeschel met en garde contre une approche sombre et larmoyante du célibat qui pourrait malheureusement conduire à chercher quelque réconfort dans des relations superficielles et immorales.  Il considère à juste titre l’engagement à la chasteté comme un don de soi, dynamique et courageux.

Source : http://www.librairiecatholique.com, rubrique "Livres" > Education et famille > Vivre le célibat
Repost 0
Published by célibataire catholique V. - dans La rencontre de l'autre
commenter cet article
21 janvier 2008 1 21 /01 /janvier /2008 08:00
"Hommes et Femmes Viennent d'Eden",
La Théologie du Corps de Jean-Paul II, par Mary Healy


Année : 2006
Editeur : Béatitudes
ISBN : 2840242648

Présentation de l'éditeur :
Le pape Jean-Paul II a écrit en 1997 la Théologie du Corps, ouvrage fondamental qui reprend toute sa vision sur la couple, le mariage, l’amour humain dans le plan de Dieu.

Ce petit livre est un guide d’étude de cet ouvrage qui en expose les lignes fondamentales. En partant de la Genèse, l’auteur nous rappelle la pensée de Jean-Paul II qui part du commencement : Adam et Ève, la promesse et la chute, pour aller jusqu’au salut obtenu en Jésus et à la vocation du couple et de la famille : être pour le monde un témoignage d’une culture de vie, dans l’espérance et l’amour.  « Jean-Paul II a eu l’audace de dire que la joie de l’amour vrai et durable, tel qu’il a été vécu au jardin d’Eden avant la chute, peut se vivre ici et maintenant. »

Ce livre peut aussi bien être utile à des éducateurs enseignants qu’à des étudiants de lycée et d’université ou encore aux parents.

Auteur :
Mary Healy est supérieure du conseil de la communauté “Mother of God”, communauté catholique laïque basée à Gaithersburg (Maryland-USA) et professeur adjointe en Écritures Saintes à Notre Dame Graduate School of Christendom College et à l’université Ave Maria. Elle a obtenu une maîtrise en Théologie à l’université franciscaine et un doctorat en théologie biblique à l’université grégorienne de Rome. Elle est conférencière spécialisée en Écritures Saintes, Théologie du Corps et Renouveau dans l’Esprit.

Extraits  :
Si nous voulons découvrir la vraie vocation de l’homme et de la femme, et le pourquoi de nos relations, nous devons examiner, non seulement notre vernis psychologique ou nos comportements-type, mais bien plus encore ce à quoi Dieu nous a appelés dès les origines.

Dieu nous appelle constamment à « revenir aux sources » – pour redécouvrir son magnifique projet pour l’humanité. Ce n’est qu’en comprenant et en vivant selon ce projet originel que nous trouverons la réponse à notre quête et que nous serons restaurés dans notre espérance de relations d’amour profondes et authentiques. Le secret de l’homme et de la femme ne se trouve pas sur une autre planète, mais dans le récit biblique du premier couple, créé par Dieu au jardin d’Éden à l’aube de l’histoire de l’humanité. Les hommes et les femmes viennent d’Éden !

Dieu nous donne aujourd’hui un outil merveilleux pour redécouvrir son projet originel : ce sont les écrits de Jean- Paul II, rassemblés dans la Théologie du Corps. Cet ouvrage donne une approche inédite et originale de la vision de l’Église sur l’amour, le sexe et le mariage. Il nous offre une approche tout à fait nouvelle pour comprendre qui nous sommes en tant qu’hommes et femmes et comment nous pouvons expérimenter ce bonheur pour lequel Dieu nous a créés.[...]

Ce petit guide vous offre les outils nécessaires pour commencer à incarner la Théologie du Corps dans votre quotidien et pour la partager avec d’autres, afin qu’ils puissent, eux aussi, expérimenter la beauté du projet de Dieu.[...]

Plonger dans la Théologie du Corps est une véritable aventure ! Vous verrez que ces enseignements vont vous obliger à réfléchir et à approfondir votre connaissance de la Parole de Dieu, ils vont vous provoquer dans certaines de vos façons de penser, vous inviter à aimer de façon plus généreuse. L’essentiel pour étudier la Théologie du Corps, c’est d’avoir simplement une attitude de prière, un coeur ouvert à cette vérité que seul Dieu peut nous offrir.

Source : http://www.librairiecatholique.com, rubrique "Livres" > Education et famille > Vie de couple > Sexualité
Repost 0
Published by célibataire catholique V. - dans La rencontre de l'autre
commenter cet article
14 janvier 2008 1 14 /01 /janvier /2008 00:00
Attendre la rencontre pour se poser les bonnes questions et trouver les réponses pertinentes ? Prenez les devants... Certes, il peut paraître surprenant de conseiller aux célibataires de lire des ouvrages sur le mariage et la vie de couple. Nous sublimons la réalité, découvrons-là en restant humbles... La rencontre est une étape de la vie.

"L'Amour, le Mariage et l'Enfant", par le Père Alain Bandelier


Année : 2007
Editeur : Edifa
ISBN : 2916350128

Présentation de l'éditeur :

Alors que la vision chrétienne de la vie affective est souvent incomprise, le père Alain Bandelier répond aux interrogations suscitées par les moeurs contemporaines. Avec son expérience de prêtre et de confident, il aborde les sujets sur le couple et la famille, des plus heureux aux plus douloureux.

Source : http://www.librairiecatholique.com, rubrique "Livres" > Education et famille > Famille
Repost 0
Published by célibataire catholique V. - dans La rencontre de l'autre
commenter cet article
28 décembre 2007 5 28 /12 /décembre /2007 07:00

Cette homélie a fait naître le pèlerinage des célibataires à la basilique du Sacré-Coeur de Montmartre, à Paris. Parmi l'équipe du pèlerinage, L. a eu l'idée de créer le blog http://celibataireschretiens.over-blog.com. Voilà comment tout a commencé... une petite lumière s'est déclenchée dans mon esprit. V.

Homélie 2e dim ord C
par le Père Etienne Givelet, paroisse Saint-Honoré d'Eylau, Paris.

Un jour, en écoutant un homme gravement handicapé – il était myopathe : il ne pouvait se déplacer qu’en fauteuil électrique , j’avais été très impressionné par sa devise, sa règle de vie, son refrain :  « changeons la nature du combat ». Il osait même dire lui qui avait un corps si blessé, que son corps était l’expression de l’amour.

Voilà cet homme, avait trouvé sa vocation : se mettre au service de ses frères myopathes alors même que son handicap aurait pu l’abattre. Il a changé la nature de son combat : au lieu de se rebeller, d’être en révolte, il s’est révolté d’une autre façon, en se mettant au service des autres.

Voilà pour moi l’attitude de Dieu face à l’homme qui n’aime pas : Jérusalem, Israël n’en a rien à faire de Dieu et Dieu par son prophète Isaïe dit : « pour la cause de Jérusalem, je ne me tairai pas, pour Sion je ne prendrai pas de repos ». Dieu a changé la nature du combat. Au lieu de s’en prendre à l’homme qui fait le mal (nous on se dit parfois que Dieu veut se venger), au contraire il veut continuer à le séduire. Jérusalem ne sera plus appelée délaissée, terre déserte, mais préférée, épouse.

Voyez Dieu veut séduire Jérusalem comme un homme veut séduire sa femme.

Nous aussi changeons la nature de notre combat, de nos vues. Comme cet homme myopathe, chacun de nous, nous cherchons notre vocation. Quoi faire dans notre vie : médecin, secrétaire, financier, professeur, technicien de laboratoire….on peut faire une analyse de compétences, de caractère pour savoir à quoi ma personne et personnalité est le mieux adapté. C’est cela décider de sa vocation, c’est-à-dire d’un choix de vie.

Bizarrement, notre texte d’aujourd’hui peut répondre à cette question : qui suis-je, qu’est ce que je veux faire ? Dieu veut nous séduire pour changer la nature de notre combat et trouver notre vocation.

Jésus est à un mariage. Marie lui fait constater qu’il manque quelque chose. Il y a un manque. Marie, image de la Synagogue, il manque le Messie. Ce n’est pas qu’ils n’ont plus de vin : il n’y a pas de vin. Jésus est comme sollicité et ne veut pas que son geste soit comme celui d’un magicien qui fait apparaître ce qui manque par un coup de baguette magique. Marie le sait bien et dit aux serviteur (diakonos en grec – diacre, ceux qui assistent) qu’il faut faire tout ce que Jésus dira. Ainsi que va faire Jésus ? Il va dire aux serviteurs de prendre des jarres de l’ancien testament (eau de purification), de l’eau de la Loi de Moïse pour la servir aux noces. Il ne faut pas voir ce texte comme un super miracle où Jésus aide pour ce jour-là car les gens se trouvent dans un drôle de situation. Il faut faire glisser notre perspective et changer la nature de notre connaissance de cette parabole. Il va solliciter l’aide des serviteurs pour montrer que le manque peut être surmonter. Le mal n’est plus jamais un obstacle pour faire le bien.

C’est la parole du Christ qui vient faire de ces jarres de l’Ancien Testament – exigence de purification par l’eau - l’eau nouvelle, c’est-à-dire le vin des noces entre Dieu et l’homme.

Faites tout ce qu’il vous dira, dit Marie : Jésus vient changer les choses mais pas sans nous. Les serviteurs sont le premiers à savoir d’où vient le bon vin. Ce bon vin est ce qui réjouit le cœur de l’homme. La parole de Jésus, la parole de Dieu, vient changer le cours de notre parabole, le cour de notre vie.

Quelle est notre vocation à nous ? Etre aimé de Dieu et s’en rendre compte. Jésus veut nous séduire tous. Voilà pourquoi cela se passe pendant des noces. Dieu nous séduit toujours et encore aujourd’hui. Le maître du repas constate que le bon vin est gardé jusqu’à maintenant. Jésus est toujours bon aujourd’hui, toujours vivant.

Ce que Jésus donne est toujours bon.

Quand je me suis posé la question de ma vocation, je me sentais trop tiré par Dieu. Au séminaire, lorsque ce myopathe a dit : changeons la nature du combat, cela m’a beaucoup éclairé car j’ai longtemps refusé ma vocation, l’appel de Dieu pour être prêtre. Et lorsque j’ai compris que ce que Dieu demande, c’est pour mon bonheur, mon épanouissement pour que ce soit celui des autres aussi , alors j’ai été comme libéré.

Est ce que la vocation, c’est comme une voie unique que Dieu a dans la tête et que nous avons à suivre nécessairement ? Non ; la vocation c’est d’abord, la séduction de Dieu à notre égard. Découvrir Dieu pour l’aimer, et aimer Dieu pour le découvrir.


Après, le mariage, être prêtre ou religieuse, c’est une voie pour aimer davantage Dieu par les autres, pour les autres.

Avant, ce choix du mariage ou d’un autre état de vie, il y a cette vie de célibataire qui peut durer et qui doit être accompagnée par nous tous, membres de l’église, par une attention délicate. Saint Paul dit que chacun nous avons un rôle à jouer. Ce temps est un temps de recherche de Dieu. Tout chrétien par son baptême, l’eucharistie et la confirmation vit avec le Christ pour avancer. Ceux qui sont en voie d’attente ou qui sont en état de manque, qu’ils se remettent toujours au Christ avec espérance pour tenir dans la souffrance et l’adversité.

Jésus en faisait ce signe de Cana manifesta sa gloire, ses disciples crurent en lui. Il manifesta que dans la fidélité à sa parole surgit des choses étonnantes que l’on ne soupçonnait pas ou que l’on désirait pas forcement comme une vocation.

Ainsi, comme ce myopathe, changeons la nature du combat pour voir que Dieu fait couler à flot ce qui manque. Nous manquons de joie d’espérance, de foi : « faisons tout ce qu’il dira » et il viendra couronner ce que nous décidons comme action pour en faire un bon vin, le vin du banquet de noce entre Dieu et l’homme.

Dieu veut nous séduire pour changer la nature de notre combat et trouver notre vocation que nous pourrons aimer et chérir.

Repost 0
Published by le Père Etienne Givelet / célibataire catholique V. - dans La rencontre de l'autre
commenter cet article
18 octobre 2007 4 18 /10 /octobre /2007 23:11
Risquer
Auteur : Albert Coccoz, guide de haute montagne

Rire, c'est risquer de paraître fou;
pleurer, c'est risquer de paraître sentimental;
rechercher les autres,
c'est s'exposer aux complications;
dévoiler ses sentiments,
c'est risquer de montrer sa vraie nature;
traîner ses idées, ses rêves devant la foule,
c'est risquer de les perdre;
aimer, c'est risquer de ne pas être aimé en retour:
espérer, c'est risquer le désespoir;
essayer, c'est risquer l'échec.

Mais il faut prendre des risques
car ne rien risquer c'est plus hasardeux,
celui qui ne risque rien, ne fait rien, n'est rien.
Il peut éviter la souffrance et la tristesse
mais il ne peut apprendre le vrai sens de ses sentiments,
du refoulement, de la sublimation, de l'amour de la vie.
Enchaîné par ses servitudes, il est esclave,
il a abandonné la liberté.
Seul celui qui risque et se risque est libre...


Voir aussi: autre publication du même texte , aimer ou ne pas aimer, osez vous aimer...

Repost 0
Published by celibataire catholique L - dans La rencontre de l'autre
commenter cet article

Présentation

  • : Célibataires chrétiens: en route vers le Mariage
  • Célibataires chrétiens: en route vers le Mariage
  • : Ce blog apporte du sens sur la question du célibat des chrétiens/chrétiennes qui ont vocation à se marier religieusement et à fonder une famille chrétienne. Le blog répertorie les sites, les documents, propose la découverte de témoignages vécus sur le célibat chrétien non-consacré et apporte son grain de sel (de la Terre) sur cette question ô combien délicate. Frères et Soeurs, nous sommes plusieurs à vivre ce chemin de Vie qui nous fait franchir les difficultés pour mener au bonheur.
  • Contact

Rechercher

Archives