Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2013 7 13 /10 /octobre /2013 15:35

Un article sur un site dédié à l'emploi... mais qui parle d'un site de rencontres: tiens donc!

C'est que les créateurs de ce dernier font totalement le parallèle entre la recherche d'un compagnon et un recrutement.

Vous pourrez vous dire: "berk!": on ne vous donnera pas tort; ne pas vous inscrire sur ce site-là: ce n'est pas le but.

Mais la question que celà illustre n'est peut-être pas à balayer d'un revers de main...

 

Source: www.cadremploi.fr/editorial/actualites/edito/detail/article/job-me-tender-chasser-l-amour-comme-une-pro-des-rh.html

 

"

La cuisine du recrutement a, entre autres mérites, le pouvoir de s’accommoder à toutes les sauces. Y compris aux pires brouets. Le dernier ragoût en date s’appelle Job Me Tender. Que ceux qui s’attendent à trouver un boulot sur ce site remballent leur CV. C’est indiqué dès la page d’accueil : il s’agit d’un « site de rencontres où les femmes célibataires recrutent les hommes en quête d'amour avec les méthodes des DRH. »

Et toute la panoplie des relations amoureuses défile, en filant la métaphore du boulot. Une relation d’un soir ? Un stage, évidemment. Une relation courte ? Un CDD forcément. Quand elle devient sérieuse, on signe un CDI et quand on se marie, on est partant pour une fusion-acquisition. Pas moins.

Evidemment, la seule question qui vaille face à cette énième start-up au concept si décalé, si original et si fun, c’est « pourquoi ? » La réponse est livrée par Marie Mure-Ravaud, sa fondatrice : « Trouver un homme avec qui partager ma vie, c’est pour moi aussi important qu’embaucher un nouveau PDG si j’étais à la tête d’une multinationale. Et cela relève d’un processus de sélection tout aussi poussé. » Sûr. Il faut « gérer » sa vie amoureuse comme sa carrière, « embaucher et sélectionner » son futur amant, compagnon, mari comme un collaborateur. Le potentiel de séduction remplace le potentiel de compétences. La recherche d’un boulot, serait donc, pour Marie, du même tonneau que la recherche d’un boy-friend. Une idée à peu près aussi terrifiante que l’inverse.

Et si les candidats devaient agir avec les recruteurs selon un processus de drague classique ? On se croiserait, on s’apprécierait du regard, on irait boire un verre, on irait dîner, on se ferait une toile, un concert de rap ou un opéra, et on conclurait en signant un contrat de travail. Stupide et contre-productif ? Autant qu’une fusion-acquisition de mariage signée sur la base d’un CV amoureux et d’un entretien de recrutement câlin.

Le constat, et le refus, de ce type de mélange des genres est bien sûr éminemment réac. Mais le pire n’est pas dans le rejet qu’il peut inspirer. Mais dans le constat qu’il est en partie vrai. Et qu’il existe depuis que l’amour et le boulot existent. Que d’un côté comme de l’autre, on se marie et l’on travaille ensemble pour des affinités et des compétences objectives. Elles sont inconscientes dans une relation amoureuse, et formalisées dans une relation de travail. Mais on fait aussi un bout de chemin ensemble dans la vie et au boulot pour des raisons totalement affectives. Et dans ce cas, c’est en entreprise que l’inconscient joue à plein. Et dans la vie qu’elle est consciente. S’en douter est une chose, l’appliquer comme Job me Tender en est une autre. Qui fait frémir.

Sylvia Di Pasquale @ Cadremploi.fr

"

Partager cet article

Repost 0
Published by celibataire catholique - dans La rencontre de l'autre
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Célibataires chrétiens: en route vers le Mariage
  • Célibataires chrétiens: en route vers le Mariage
  • : Ce blog apporte du sens sur la question du célibat des chrétiens/chrétiennes qui ont vocation à se marier religieusement et à fonder une famille chrétienne. Le blog répertorie les sites, les documents, propose la découverte de témoignages vécus sur le célibat chrétien non-consacré et apporte son grain de sel (de la Terre) sur cette question ô combien délicate. Frères et Soeurs, nous sommes plusieurs à vivre ce chemin de Vie qui nous fait franchir les difficultés pour mener au bonheur.
  • Contact

Rechercher

Archives