Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 novembre 2009 1 30 /11 /novembre /2009 08:12

Quatrième première partie de l'ntervention de Madame Bernadette Chovelon, des Equipes Notre-Dame, lors du pélerinage des célibataires du 27 septembre 2009 à la basilique du Sacré-Coeur de Montmartre. Bonne lecture!

 

4. Construire son couple avec l’aide du Seigneur
 

Pour un chrétien, construire son couple c’est prendre pour la vie un engagement à deux devant le Seigneur : c’est le sacrement du mariage pour les catholiques, le mariage devant Dieu pour toutes les autres religions. Ce qui est très grand et très porteur dans ce sacrement c’est qu’il scelle une Alliance avec le Seigneur, une Alliance aussi forte que celles qui sont racontées dans la Bible et l’Evangile l'Alliance avec Noé, avec Abraham etc;; « Je serai votre Dieu et vous serez mon peuple ». Ce qui se traduit dans l’Alliance d’un homme et d’une femme avec le Seigneur : Je serai votre Dieu et vous serez mes enfants que j’aimerai et accompagnerai jusqu’au bout ».C'est immense. Quand un homme et une femme ont scellé leur Alliance avec le Seigneur par le sacrement de mariage, le Seigneur les aide tout au long de la vie; la petite alliance que les époux portent à leur doigt est le signe concret de cette alliance. C’est très grand et très encourageant. Pour des chrétiens, s’ils le veulent , le mariage est un chemin de sainteté, un chemin vers Dieu


Quand il parle de l’Alliance, le Seigneur dit à plusieurs reprises : « Mon Alliance n’est pas d’un jour mais de toujours ». Et dans le sacrement de mariage on l’oublie bien souvent, une fois que le jour du mariage est passé. Cette phrase est essentielle, car dans les jours de tempêtes inévitables quand on vit 40 ou 50 ans ensemble, c’est une phrase à laquelle on peut toujours se raccrocher : « Seigneur, tu as une Alliance avec nous . Donne-nous ta force pour pardonner, pour reconstruire notre amour,pour nous remettre sur le roc que Tu es. etc.


Le sacrement de mariage n’est pas d’un jour mais de toujours
. Et c’est là qu’on peut se dire que l’on construit sur le roc. Si on se marie à l’église parce que on est un « chrétien sociologique » et que « dans notre famille tout le monde se marie à l’église », la Foi ne sera pas un roc suffisant le jour où la tentation de voir ailleurs arrivera. L’amour de dix ou quinze ans auparavant ne suffira pas. Si l’amour qui unit un couple a ses racines dans le Seigneur, dans la parole de Dieu, comme un arbre planté au bord d’un ruisseau qui donne du fruit, (cf. le psaume) l’amour tiendra. L’amour est un don de Dieu mais un don qui s’entretient en LUI.

 

« On s’est marié à l’église. On est marié une fois pour toutes devant Dieu. » . Non. L’amour de Dieu dans un couple est un cheminement avec LUI. Nous avons sans cesse à l’entretenir, à le renouveler. Nous le renouvelons :

Chaque fois que nous nous mettons à deux devant le Seigneur pour prier, ne serait-ce que de dire ensemble un Notre Père en nous donnant la main.

Chaque fois que nous lisons ensemble la Parole de Dieu et que nous essayons de voir comment la mettre en pratique.

Chaque fois que nous partageons l’Eucharistie ensemble.

Chaque fois que nous nous donnons « la paix du Christ » avant d’aller communier.

Chaque fois que nous demandons un pardon à l’autre et que nous acceptons son pardon.

Chaque fois que nous prions pour notre conjoint.

Chaque fois que nous prenons un temps de réflexion ensemble pour voir comment les choses pourraient aller mieux dans notre couple. C’est un moment essentiel pour la vie d’un couple, un moment très grand.

Chaque fois que nous accueillons quelqu’un à notre table en disant : « Seigneur c’est toi que nous accueillons ;.. » «  Ce que vous ferez au plus petit d’entre les miens…… ». Faire des fêtes avec les autres, partager la joie, la convivialité, un bon plat, ou de belles promenades construit un couple  et l’aide à grandir.


L’accueil des autres à la maison, la convivialité, les fêtes partagées, les anniversaires fêtés dans la joie et dans l’amour construisent un couple. Il ne faut jamais laisser passer une occasion de faire une fête. Ce sont des moments qui construisent tout le monde et qui sèment la joie et l’amour.

 

Chaque fois que nous avons un geste d’amour pour l’autre, etc .


Tout cela est accessible mais pas toujours évident. Il faut le vouloir. Et c’est ça , construire un engagement à deux. Un couple a beaucoup d’atouts dans son jeu pour y arriver: (...)



Commentaire du blog : Le don et l'accueil traduit dans des gestes et des intentions concrètes. C'est souvent ce qui manque dans les conseils donnés aux célibataires. Nous oublions trop souvent de faire le chemin jusqu'au bout. De s'étonner ensuite que cela ne fonctionne pas, c'est tout simplement que vos yeux et votre coeur sont fermés (même contre votre gré, cela arrive si souvent que nous ne nous en rendons pas compte). Ne pas avoir peur de partager ses expériences du passé, même dépitées ou malheureuses, ne pas mentir ni se mentir en paraissant mieux que ce que nous sommes, ne pas gommer ses défauts (comment aimer s'il n'y a pas de défauts?) mais ne pas leur accorder toute la place dans la relation. Donner toute sa place à Dieu dans le couple et la vie de famille. Tout repose sur des fondations solides construites avant le mariage.

Sommaire de l'intervention :
Partie 1 : "A quoi bon se marier?"
Partie 2 : "Construire son couple sur le roc"
Partie 3 : "Bien choisir son conjoint"
Suite de l'article : "Les atouts du couple" , partie 5

Partager cet article

Repost 0
Published by celibataire catholique - dans Célibat en vue du mariage
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Célibataires chrétiens: en route vers le Mariage
  • Célibataires chrétiens: en route vers le Mariage
  • : Ce blog apporte du sens sur la question du célibat des chrétiens/chrétiennes qui ont vocation à se marier religieusement et à fonder une famille chrétienne. Le blog répertorie les sites, les documents, propose la découverte de témoignages vécus sur le célibat chrétien non-consacré et apporte son grain de sel (de la Terre) sur cette question ô combien délicate. Frères et Soeurs, nous sommes plusieurs à vivre ce chemin de Vie qui nous fait franchir les difficultés pour mener au bonheur.
  • Contact

Rechercher

Archives