Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 octobre 2009 6 24 /10 /octobre /2009 23:29

Voici la première partie de l'ntervention de Madame Bernadette Chovelon, des Equipes Notre-Dame, lors du pélerinage des célibataires du 27 septembre 2009 à la basilique du Sacré-Coeur de Montmartre (d'après le document préparatoire qu'elle nous a aimablement transmis). Bonne lecture!

1. A quoi bon se marier ?

C'est une bonne question que vous vous posez tous puisque vous êtes ici aujourd'hui. A quoi bon se marier si c'est pour divorcer dans cinq ou six ans avec toutes les souffrances que cela représente. A notre époque le mariage est si fragile, les divorces sont si nombreux et souvent si imprévisibles que je comprends bien que l'on puisse se poser des questions et ne pas oser s'engager pour toute la vie. Cela peut faire peur. La vie actuelle n'est pas faite pour l'équilibre des couples et des familles, il fait bien le reconnaître. Nous avons tous mille exemples autour de nous, dans la vie, dans les films, dans la vie professionnelle, etc., je n' insiste pas.

En réalité tout dépend de l'idée que l'on se fait du mariage.

Actuellement tant de gens disent : « On va faire un bout de chemin ensemble et le jour où cela n’ira plus on se séparera ». Si on part avec ce principe, on est à peu près sûr que cela ne tiendra pas. Et avec la vie actuelle, les tentations de la vie et les occasions à portée de main sont de plus en plus faciles, nombreuses et accessibles à tous et à toutes par tous les moyens. (exemple du Film d’Anna Gavalda : Je l’aimais).


Il y a mille raisons qui, au départ, font qu'on peut dire que le mariage pourra être un échec :

Si l'amour est basé surtout sur l'attirance sexuelle ou la fierté de pouvoir sortir avec une belle femme ou un bel homme.

Si on a des habitudes de vie de vieille fille ou de vieux garçon et qu'on se dit: « Je vais garder mes habitudes et il faudra bien que l'autre s' habitue à moi .

Si on continue à vivre en célibataire quand on est marié.

Trop de différence d'âge, d'éducation, de culture... 


Commentaire du blog : A savoir que c'est avant le mariage qu'il faut poser les fondations. Après l'échange des consentements, il est difficile de réparer ce qui n'a pas été fait. Les hommes et les femmes qui se marient trop vite l'apprennent à leurs dépends, car ils se sont trompés (eux-mêmes et l'un l'autre) tout en portant préjudice au sacrement du mariage. Prenez le temps d'apprendre à connaître votre futur conjoint, respecter non pas les étapes dans l'ordre, mais bien le temps nécessaire, voire indispensable, pour sédimenter les fondations. Nous vous le redisons, en allant trop vite, les erreurs seront irratrapables.

Suite de l'article  : "Construire son mariage sur le roc", partie 2
 

Partager cet article

Repost 0
Published by celibataire catholique - dans Célibat en vue du mariage
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Célibataires chrétiens: en route vers le Mariage
  • Célibataires chrétiens: en route vers le Mariage
  • : Ce blog apporte du sens sur la question du célibat des chrétiens/chrétiennes qui ont vocation à se marier religieusement et à fonder une famille chrétienne. Le blog répertorie les sites, les documents, propose la découverte de témoignages vécus sur le célibat chrétien non-consacré et apporte son grain de sel (de la Terre) sur cette question ô combien délicate. Frères et Soeurs, nous sommes plusieurs à vivre ce chemin de Vie qui nous fait franchir les difficultés pour mener au bonheur.
  • Contact

Rechercher

Archives