Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2010 5 30 /04 /avril /2010 07:00

wedding_rings_jarno_vas1_svg_hi.pngNous citons un extrait de l'article paru sur Zenit.org en résumant les principaux points abordés vers un renouveau du mariage chrétien : version intégrale sur zenit.org

Dans son intervention lors du Congrès théologique et pastoral de la Sixième Rencontre Mondiale des Familles, qui a eu lieu au Mexique, le Père Raniero Cantalamessa souligne la beauté du mariage. Prédicateur de la Maison pontificale, il invite les chrétiens à approfondir et fortifier "l'idéal biblique du mariage et de la famille".

De son point de vue, la position défensive du mariage sacramentel est largement insuffisant. De la défense d'un sacrement auquel nous croyons, notre devoir est "de le redécouvrir et de le vivre en plénitude afin de le re-proposer au monde par des faits plus que par des paroles".

Le point qui doit retenir toute notre attention est que la signification sponsale du mariage est très présente dans la Bible. Une lecture attentive prend la mesure de l'importance de l'union devant Dieu de l'homme et de la femme pour fonder une famille, au-delà des conventions sociales : c'est la beauté de la vie qui est célébrée, la vie en famille qui est le pilier de la société humaine.

La vision institutionnelle du mariage n'est qu'un aspect mineur, car le mariage est à considérer d'abord comme l'union et le don entre les époux. « Le Concile Vatican II a fait sienne cette exigence lorsqu'il a reconnu comme bien premier du mariage l'amour mutuel et l'aide entre les époux ».

Il balaie du revers de la main un préjugé dévastateur sur le couple chrétien : « Même les couples croyants - parfois plus que les autres - ne réussissent pas à retrouver cette richesse de la signification initiale de l'union sexuelle à cause de l'idée de concupiscence et de péché originel associée à cet acte depuis des siècles ». Faut-il le rappeler? Le Cardinal Karol Wojtyla, plus tard devenu le Pape Jean-Paul II, a écrit un ouvrage sur la sexualité dans le mariage chrétien. Tout indique qu'il faut considérer le mariage sacramentel comme une union spirituelle et charnelle, en prévalant de la chasteté du couple : respect mutuel, estime réciproque, écoute et dialogue.

Le Père Cantalamessa, de l'ordre des Capucins, insiste sur la redécouverte de "l'union sexuelle comme image de l'amour de Dieu". "Deux personnes qui s'aiment (...) reproduisent un peu de ce qui se passe dans la Trinité", en prenant exemple sur l'amour entre un homme et une femme dans le mariage.

Dans la Bible, le message des prophètes revêt un sens particulier sur "le mariage humain, qui est le symbole et le reflet d'un autre amour, celui de Dieu pour son peuple". Pour s'unir, l'homme et la femme doivent rompre avec l'isolement , se libérer du joug (quelquefois invisible et souvent douloureux) de l'égoïsme, ouvrir leur coeur l'un à l'autre "et, à travers l'extase provisoire de l'union charnelle, de s'élever au désir de l'amour et de la joie sans fin".


Bien sûr, les paroles du Père Cantalamessa seront incompréhensibles en partie ou en totalité, même à des chrétiens pratiquant la foi. Un nécessaire approfondissement, une méditation régulière avec son accompagnateur spirituel, un partage de la foi dans les épreuves de la vie nous donnent des clefs pour comprendre ce message et se l'appliquer d'abord à soi-même. Des erreurs seront évitées pour choisir son conjoint en améliorant son discernement, en s'éloignant de ses inquiétudes même légitimes mais qui brouillent notre perception de nous-mêmes et de nos prochains.

L'encyclique Deus caritas a été bien accueillie dans le monde entier, certainement parce qu'elle "insiste sur cette vision de l'amour humain comme reflet de l'amour divin".

Le Père Cantalamessa conseille d'approfondir sa connaissance du mariage chrétien, de la fortifier, pour la traduire dans les actes  "en adoptant l'ancienne méthode paulinienne consistant à tout examiner et à ne garder que ce qui est bon". Combattre les théories opposées au mariage se révèle une perte de temps vaine et inutile. Quoi de plus imposant que de montrer des unions heureuses et épanouies dans la foi en Dieu?

En conclusion, le désir d'union de l'homme et de la femme pour fonder une famille, le "besoin de maternité et de paternité que Dieu a inscrit dans la nature humaine", voici ce qui doit occuper nos pensées. A partager dans vos longues discussions avec les gens que vous rencontrez.

Conseil du blog : comme toujours, oubliez votre liste d'exigences (il ou elle doit être comme ci ou comme ça. Intéressez-vous en premier lieu à ce qui fonde votre future famille sur le roc de la foi. Mieux vaut un époux ou une épouse fort(e) dans sa foi, que de le choisir sur les seuls critères matériels.


Source : http://www.zenit.org/article-19856?l=french, "Le Père Cantalamessa souligne la beauté du mariage", Intervention à la Rencontre mondiale des Familles, 14 janvier 2009.

Partager cet article

Repost 0
Published by celibataire catholique - dans Célibat en vue du mariage
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Célibataires chrétiens: en route vers le Mariage
  • Célibataires chrétiens: en route vers le Mariage
  • : Ce blog apporte du sens sur la question du célibat des chrétiens/chrétiennes qui ont vocation à se marier religieusement et à fonder une famille chrétienne. Le blog répertorie les sites, les documents, propose la découverte de témoignages vécus sur le célibat chrétien non-consacré et apporte son grain de sel (de la Terre) sur cette question ô combien délicate. Frères et Soeurs, nous sommes plusieurs à vivre ce chemin de Vie qui nous fait franchir les difficultés pour mener au bonheur.
  • Contact

Rechercher

Archives