Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juillet 2009 7 12 /07 /juillet /2009 09:07
Je ne suis plus célibataire, mais je l’ai été!
  1 Juin 2006

Top Féminin vous propose ce mois-ci juin 2006) un dossier sur l'ex-célibat. Non, le célibat n'est ni une tare, ni une fatalité. Plusieurs ex-célibataires témoignent de la façon dont Dieu les a sorties de ce célibat qui leur pesait tant.


Je ne suis plus célibataire, mais je l'ai été

par Séphora Boukorras

 

Le jour de mon anniversaire, une personne que j’aime beaucoup me souhaite bon anniversaire et conclut par ceci : « A ton âge, j’étais marié et j’avais déjà 2 enfants! »


Phrase anodine pour lui, mais pas pour moi! Encore une fois j’essayais de garder le sourire, mais à l’intérieur mon cœur pleurait à cause de cette solitude!


Etre célibataire de nos jours n’est pas chose facile, résister à la tentation, aux sollicitations extérieures, vaincre la crainte de rester seule toute sa vie…autant de choses qui peuvent nous emmener vite dans cet engrenage de désespoir.


Je ne compte même plus le nombre de fois où je suis rentrée chez moi en pleurant suite à des réflexions ou des maladresses de mes amies.


Les phrases du genre « Fais de l’Éternel tes délices… » ou « Avec Dieu on est jamais seul » étaient insupportables pour moi.


J’avais cette impression d’être anormale autant à l’université où mes amies me demandaient quel était mon problème de ne pas avoir de copain allant même jusqu’à me demander si j’étais homosexuelle!


A l’Église on me récitait des versets que je connaissais par cœur. Partout où j’allais j’étais mal à l’aise croyant que j’avais un problème! Je suis trop comme ça ou pas assez comme ça…


Je me souviens d’un ami qui un jour m’a donné un prospectus annonçant une soirée spéciale célibataires!


Chaque fois que je rentrais chez moi, c’était ces questions qui revenaient « Quand Seigneur? »


Je me suis laissée ronger par cela pendant des mois, malgré mon jeune âge, je me voyais comme un cas désespéré!


Mais Dieu avait tout prévu…


Les sorties en couple, les mariages ou fiançailles de mes amies suivis de cette fameuse question « alors et toi c’est pour quand? », j’en arrivais même à éviter certaines sorties ou fréquentations pour ne pas souffrir.


Si tu vis en couple et que tu as une amie célibataire entoure-la, prie avec elle et pour elle, encourage-la, mais ne lui raconte pas tes problèmes de couple…elle aurait tellement envie d’avoir quelqu’un elle! Et elle ne comprendrait pas car moi je trouvais cela du gâchis! Je pensais « Elle ne sait pas la chance qu’elle a d’avoir quelqu’un! ». Si la vie de couple a ses défis, la vie de célibataire en a aussi!


Si toi tu es cette femme qui attend patiemment la volonté de Dieu, dis toi que Dieu a un plan PARFAIT pour ta vie!

Trouver quelqu’un c’est facile, mais se laisser guider par Dieu pour rencontrer celui qu’il t’a destiné demande de la patience, de la persévérance et de la foi!


Si tu as ce désir de te marier, tu vas te marier! Dieu ne te laisserait pas nourrir des désirs pour qu’ils soient insatisfaits et qui te rendent malheureuse!


N’est-Il pas Celui qui désire ton bonheur plus que n’importe qui? Si tu avais le don du célibat, tu le saurais!


Ne t’inquiète pas de ce qui va t’arriver, mais laisse Dieu agir pleinement!


Tu n’as pas échoué! Ne laisse pas l’ennemi te faire croire que ta vie est ratée ou alors qu’il est trop tard!


Aie foi en Dieu, mets en Lui toute ta confiance! Il détient la clé de ta destinée. S’il est ton Seigneur et ton Sauveur, Il te bénira au-delà de tes espérances!


La foi c’est s’attendre au meilleur lorsque les choses ne semblent pas bonnes!


On ne comprend pas toujours pourquoi on passe par cela, pourquoi c’est long…


Je conclus par mon expérience :


Après toutes ces souffrances, j’ai pris cette décision de tout remettre à Dieu et de m’engager à fond pour Lui.


Je l’ai laissé me restaurer et j’ai appris à Lui parler, à être intime avec Lui.


Durant près de 3ans j’avais compté sur mes propres forces, je me « retournais le cerveau » essayant de comprendre!


Quelques temps après cette décision, mes parents ont décidé de partir au Canada parce que Dieu leur avait demandé.
Je ne voulais pas partir mais j’ai décidé d’aller voir de quoi ça avait l’air en allant y faire un stage pendant 2 mois.


Je n’avais aucune idée de ce qui m’attendait…En allant à l’Église j’y ai rencontré celui que Dieu m’avait destiné! Et là j’ai compris pourquoi ça n’était pas arrivé avant, il fallait que je parte au Canada car il était là-bas!

Dieu savait mais moi non! Il est celui qui voit le passé, le présent et le futur! Et nous, nous ne voyons que le passé et le présent!
Voilà plus d’un an que nous nous sommes rencontrés et je me dis qu’il a été créé « sur-mesure » pour moi!
A l’heure actuelle je prépare mon mariage qui aura lieu l’année prochaine!
Alors tu vois, tout n’est pas perdu! Garde confiance en Dieu, accroche toi à ses promesses!
Et crois-en mon expérience, il va te bénir au-delà de tes attentes!

Sois bénie!

Séphora Boukorras
Voir: http://www.topchretien.com/topfeminin/view/3637/je-ne-suis-plus-celibataire-mais-je-lai-ete.html
ainsi que l'émission audio: http://www.topchretien.com/topfeminin/view/4332/je-ne-suis-plus-celibataire-mais-je-lai-ete.html

Partager cet article

Repost 0
Published by celibataire catholique - dans Célibat en vue du mariage
commenter cet article

commentaires

Flo 12/08/2009 22:52

Oui c'est vrai que c'est très agréable de lire cela !C'est plein d'espoir !!!Euh par contre le "trouver quelqu'un c'est facile", 'faut pas pousser quand même !(oui bon il fallait bien que je la note celle-là! )Plein de joie à tous!

celibataire catholique 18/08/2009 01:34


Ah là là toujours à trouver la note négative ... Il peut être bon de savoir passer au-delà.
"Trouver quelqu’un c’est facile, mais se laisser guider par Dieu pour rencontrer celui qu’il t’a destiné demande de la patience, de la persévérance et de la foi!": elle parle là surtout de la
relative facilité de nouer une relation pas si durable avec un peu n'importe qui. Mais il est vrai que même celà peut être difficile, parce qu'on est "trop" sérieux ou à cause de défauts qu'on
a ou qu'on croit avoir (ce qui peut revenir au même...). Et on arrive ainsi à l'âge de se marier en ayant vécu des histoires qui se comptent sur les doigts d'une main voire rien du tout... ce qui
n'a pas que des inconvénients. Les personnes que l'on rencontre ne doivent pas être vues comme des objets à mettre à son tableau de chasse, même pour toujours...
  Comme le dit l'article, on comprend mieux après, car nous ne voyons pas le futur. Un long temps de célibat peut permettre par exemple de mieux apprécier sa chance une fois en couple et
motiver pour y mettre du sien (ou inversement, on peut s'encroûter dans ses petites habitudes)...


Frédérique DEKERLE 15/07/2009 13:02

Merci pour ce témoignage qui redonne du baume au coeur et de l'espérance !

bongo 12/07/2009 10:26

Merci pour ce témoignage, qui ajoute de l'espérance à notre vie... attente.. oui, mais attente confiante... tendre à cela :-)Bon dimanche à tous !

celibataire catholique 22/08/2009 15:40


La patience est amour, c'est saint Paul qui le dit aux Corinthiens (1, 13) mais il n'a jamais dit que nous devions
briller par inactivité, voire passivité. Les écueils dans lesquels les célibataires (chrétiens et sans confession) sont
l'orgueil ("je veux la plus parfaite créature qui soit sur terre pour convenir à mes besoins")
l'indolence ("il/elle viendra à moi, quoi qu'il arrive, quoi que je fasse, quoi que je dise")
l'irrespect envers son prochain ("je fais ce que je veux quand je le veux")
l'irrespect envers soi ("je fais tout ce qu'il/elle me dit sans broncher", à éviter!)
l'absence de chasteté ("tu m'appartiens" en oubliant que la liberté de choix est... de choisir celui/celle que nous aimons)
l'échange ("je te donne ceci, tu me donnes en retour cela, en mode automatique bien sûr" en oubliant que partager est plus fort que donner pour recevoir ou recevoir pour donner)
le défaitisme ("ça ne marchera pas, je le savais")
la superstition ("j'ai vu un signe positif/négatif donc..." ce qui est le contraire de la confiance à Dieu)
la colère ("j'exprime mon ressentiment quand il/elle me contrarie" ce qui est très imprudent... au début on apprend à se connaître, donc les maladresses ont lieu, c'est l'art de rectifier de bon
coeur qui fait la différence)
l'affliction ("je pleure à chaque contrariété qu'il/elle m'a causé", ce qui représente l'autre partie de la colère, mais retournée contre soi... ce qui n'est pas mieux)
le manque de discernement (en particulier pour les "pro" des Saintes Ecritures, dont ils/elles extraient toutes les vérités, sachant que toutes ne s'appliquent stricto sensu à toutes les situations
; un manque de souplesse intellectuelle qui empêchent le lien de se créer)

et la liste est encore longue... Avis à nos lecteurs et lectrices qui souhaitent ajouter leur commentaire "maison" à ce sujet.


Présentation

  • : Célibataires chrétiens: en route vers le Mariage
  • Célibataires chrétiens: en route vers le Mariage
  • : Ce blog apporte du sens sur la question du célibat des chrétiens/chrétiennes qui ont vocation à se marier religieusement et à fonder une famille chrétienne. Le blog répertorie les sites, les documents, propose la découverte de témoignages vécus sur le célibat chrétien non-consacré et apporte son grain de sel (de la Terre) sur cette question ô combien délicate. Frères et Soeurs, nous sommes plusieurs à vivre ce chemin de Vie qui nous fait franchir les difficultés pour mener au bonheur.
  • Contact

Rechercher

Archives