Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 novembre 2007 3 21 /11 /novembre /2007 18:58

Dans la perspective oecuménique de ce blog, nous sommes posés la question de ce qu'on pensait du célibat du côté de nos frères orthodoxes... Eh bien, c'est très riche et intéressant, voici quelques extraits et liens, bonne lecture!

"La Tradition de l’Église reconnaît deux grandes vocations ou voies, le monachisme et le mariage, par lesquelles les chrétiens sont appelés à connaître Dieu et accomplir l’appel du Seigneur : Soyez donc parfaits, de même que votre Père céleste est parfait (Mt 5, 48 )."
(...)

Et que dire de la troisième voie, presque inconnue du temps des Pères, mais de plus en plus répandue de nos jours, suite aux bouleversements économiques et sociaux du XXe siècle : le célibat dans le monde. En fait, si ni l’Évangile ni les Pères ne parlent spécifiquement de cet état, la considération de départ demeure la même pour le ou la célibataire dans le monde que pour les personnes mariées et les monastiques : « C’est dans sa totale exigence que l’Évangile s’adresse à tous et à chacun ».

C’est peut-être le grand théologien laïc Paul Evdokimov (1900-1970) qui de nos temps a le mieux exprimé l’unité essentielle de la spiritualité orthodoxe, dans son élaboration du « monachisme intériorisé » : « Le témoignage de la foi chrétienne dans les cadres du monde moderne postule la vocation universelle du monachisme intériorisé… En passant par la tonsure [de l’onction chrismatique], tout laïc est un moine du monachisme intériorisé soumis à toutes les exigences de l’Évangile ». Par monachisme intériorisé, expression étonnante et quelque peu déconcertante à première vue, il faut entendre ni plus ni moins que l’appel évangélique reflété dans les vœux monastiques traditionnels : la pauvreté, la chasteté et l’obéissance. C’est l’esprit ou le sens essentiel des ces trois vœux qui doit guider le chrétien, tout chrétien, dans sa vie, qu’il soit moine, laïc, marié, célibataire…"
(de: www.pagesorthodoxes.net/mariage/mariage-intro.htm )

"

Dieu est Amour et l’homme est appelé non seulement à s’unir à Dieu, mais à « devenir Dieu ». Les Pères de l’Église depuis saint Irénée de Lyon (IIe siècle) ne cessent de répéter : « Dieu s’est fait homme afin que l’homme devienne Dieu ». C’est la doctrine de la « déification » (théosis), le centre de l’anthropologie de Pères. L’homme est donc appelé à devenir lui aussi amour. Le christianisme ne connaît pas de plus théologie plus élevée, ni d’enseignement plus profond, que l’amour. Toute la vie spirituelle découle de l’amour.

Si les chrétiens n’ont pas toujours répondu à l’appel incessant du christianisme à l’amour, ce n’est pas par manque de clarté dans les paroles du Christ ni dans l’enseignement des apôtres, des Pères de l’Église et des saints de tous les temps.

Dans le Nouveau Testament, Dieu se révèle comme une Unité en Trois Personnes : c’est le mystère essentiel du christianisme. Dieu est un par nature, mais il n’est pas le monade des philosophes : il est une Trinité de personnes divines, dont les relations sont caractérisées par un amour infini, dépassant toutes les notions humaines de l’amour et même de la « perfection de l’amour ». Dans le moment infini de Dieu, l’amour circule sans cesse, dans un mouvement que les Pères appellent « circumincession ». C’est à la fois le modèle de l’amour humain et la finalité de cet amour, car Dieu invite l’homme à participer à la vie, à l’amour intime et infini de la Sainte Trinité elle-même.

"

www.pagesorthodoxes.net/amour/amour-intro.htm#plan

"
Qu’est-ce que l’amour ? Plus qu’un type de sentiment auquel se réfère le comportement humain au plan moral, c’est le langage de la Bible, c’est-à-dire l’expression de l’expérience ecclésiale, qui nous donne une perspective totalement différente de l’interprétation de l’amour.(...) Le terme amour définit avant tout un mode d’existence, et non pas un mode de comportement, ni une émotion, ni un sentiment individuel à l’égard des autres. (...) Le Nouveau Testament donne une définition de Dieu, par les paroles de saint Jean l’Evangéliste : « Dieu est Amour » (1 Jn 4, 8). (...) Nous apprenons l’amour, non au travers de syllogismes, de réflexions, d’analyse, mais par l’imitation de ce mode d’existence réalisé par Dieu. (...) « Celui qui craint n’est pas accompli dans l’amour » (cf. 1 Jn 4,18). Nous aimons puisque lui nous a aimés le premier. La crainte est contraire à l’amour. (...) Parce que l’amour est la liberté de toute loi, de toute limitation de la vie comme relation, comme communion.
"
www.pagesorthodoxes.net/amour/amour-yannaras.htm

Sites à voir:

www.pagesorthodoxes.net

et aussi:

www.syndesmos.org

jeunesseorthodoxe.free.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by celibataire catholique L (avec l'aide de V.(2), célibataire orthodoxe) - dans Célibat en vue du mariage
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Célibataires chrétiens: en route vers le Mariage
  • Célibataires chrétiens: en route vers le Mariage
  • : Ce blog apporte du sens sur la question du célibat des chrétiens/chrétiennes qui ont vocation à se marier religieusement et à fonder une famille chrétienne. Le blog répertorie les sites, les documents, propose la découverte de témoignages vécus sur le célibat chrétien non-consacré et apporte son grain de sel (de la Terre) sur cette question ô combien délicate. Frères et Soeurs, nous sommes plusieurs à vivre ce chemin de Vie qui nous fait franchir les difficultés pour mener au bonheur.
  • Contact

Rechercher

Archives